Ionesco et la version diariste de la fragmentation textuelle

Livia Titieni, Université Babes-Bolyai, Cluj-Napoca, Roumanie
liviatitieni@hotmail.com

Lingua Romana: a journal of French, Italian and Romanian Culture

La vogue des livres de fragments, qu’il s’agisse de réflexions morales, esthétiques ou métaphysiques, de notations de type diariste, ou de diverses “histoires brisées”, l’ascendant qu’ils ont gagné suite au postmodernisme et aux oeuvres de la déconstruction n’ont pas totalement neutralisé les préjugés qui pèsent encore sur eux, engendrant des attitudes paradoxales, de fétichisation ou, au contraire, de dénigrement, allant jusqu’à l’indifférence ou à l’immobilisme des choses classées.

Le journal dans l’ensemble de l’écriture fragmentaire occupe une place à part. Pour un Amiel le Journal intime équivaut à une récupération de soi qui se serait perdue, faute d’avoir pu trouver une expression autre, fictionnelle, pour s’y loger. Ce type de journal intime, perçu communément comme pur document que seul le hasard soustrait à la disparition est placé, théoriquement du moins, sous le signe de la sincérité. Il en serait de même du Journal des frères Goncourt ou de celui de Gide. Or, force nous est de consigner que ce que le journal intime suppose de sincérité absolue peut n’être qu’une illusion. Il est aujourd’hui patent que Gide a truqué dans une certaine mesure la part de son Journal touchant la période 1939-1942, qu’il a gommé certaines phrases que les libérateurs et les résistants auraient sans doute peu appréciées, ce qui veut dire ou bien que Gide en craignait la publication ou bien qu’il l’y vouait subrepticement… [Leia mais]

Anúncios

Sugestões? Críticas? Contribuições? Deixe aqui o seu comentário:

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s