Poétique de l’échec chez Cioran (Saber Idoudi) [Fr]

Paru dans Post-Scriptum – revue de recherche interdisciplinaire en texte et médias

Résumé: Le thème de l’échec est omniprésent chez Cioran. Cette omniprésence a une double singularité : philosophique et littéraire. Si le ratage est, pour Kafka, une question essentiellement personnelle, il prend dans l’œuvre cioranienne une dimension universelle. De l’Être jusqu’aux détails les plus banals de la vie quotidienne, tout est ratage. Le fiasco est érigé en métaphysique. La toute-puissance de l’échec n’est pas en harmonie avec l’acte d’écrire et de publier. Cioran semble conscient de cette contradiction. D’où sa conception du fragment comme production inachevée et avortée. Dictée par l’orgueil de notre nihiliste, cette poétique vise à protéger l’image de l’iconoclaste. Mais, elle est incapable de cacher la richesse du thème de l’échec en tant que source de création littéraire. En faire l’éloge permet à l’écrivain de créer des jugements et des images insolites. Par ailleurs, grâce au schème du renversement qui lui est inhérent, il est une source du comique.

Abstract: The theme of failure is omnipresent in the works of Emile Cioran. Such omnipresence has two features : one is philosophical, the other is literary. If failure for Kafka is essentially a personal question, it adopts in Cioran’s oeuvre a universal dimension. From being to the tiniest trivialities of everyday life, all is failure. This fiasco is embedded in metaphysics. The omnipotence of failure is at odds with the act of writing and publishing. Cioran seems to be aware of this contradiction, whence comes his conception of the fragment as an incomplete and aborted production. Being dictated by his nihilist’s ego, this poetics aims at protecting the image of iconoclast. However, it cannot eclipse the richness of the theme of failure as a source of literary creation. Adopting it allows the writer to create unfamiliar judgements and images. Besides, thanks to its inherent subversive nature, the fragment is a source of the comical.

Texte intégral: Post-Scriptum

Anúncios