« La Force majeure » : Entretien de Raphaël Enthoven avec Santiago Espinosa et Nicolas Delon

Capturar

FRANCE CULTURE, La philosophie avec Raphaël Enthoven, 09 janvier 2009

Invités : Santiago Espinosa (traducteur de Clément Rosset en Amérique latine), Nicolas Delon (élève à l’ENS, agrégé de philosophie, fondateur de l’atelier Clément Rosset à l’ENS)

La joie est, par définition, illogique et irrationnelle. La langue courante en dit là-dessus plus long qu’on ne pense lorsqu’elle parle de « joie folle » ou déclare de quelqu’un qu’il est fou de « joie ». Il n’est effectivement de joie que folle ; tout homme joyeux est à sa manière un déraisonnant. Mais c’est justement en cela que la joie constitue la force majeure, la seule disposition d’esprit capable de concilier l’exercice de la vie avec la connaissance de la vérité. Car la vérité penche du côté de l’insignifiance et de la mort, comme l’enseignait Nietzche et l’enseigne aujourd’hui Cioran. En l’absence de toute raison crédible de vivre, il n’y a que la joie qui tienne, précisément parce que celle-ci se passe de toute raison… [+]