Tararira, la película perdida de Benjamin Fondane

Film de Olivier Salazar-Ferrer sobre Tararira el film perdido de Benjamin Fondane con un epílogo de Gonzalo Aguilar.

Tararira est le seul film réalisé entièrement par Benjamin Fondane, à Buenos Aires en 1936 avec le Cuarteto Aguilar, un quatuor de luths mondialement célèbre à l’époque. « Si j’étais libre, vraiment libre, je tournerais un film absurde, sur une chose absurde, pour satisfaire à mon goût absurde de liberté » avait déclaré Fondane en 1933. Nous avons peu d’exemples dans le cinéma des années trente de tentatives pour perpétuer l’esprit dadaïste et sa puissance de subversion. Toute interprétation cinématographique, esthétique, philosophique du film est soumise à des hypothèses imposées par la disparition de toutes les copies du film. 

Nous sommes à la recherche de toute information sur ce film. On peut nous contacter par la messagerie de ce site à partir de la page d’accueil.

Nous avons consacré un dossier à ce film dans un beau numéro de la revue LA PART DE L’OEIL 2010/2011 n°25/26.

Association Benjamin Fondane